ROMANTIQUES
ROMANTIQUES
ROMANTIQUES
ROMANTIQUES

Romantiques

ORCHESTRE VICTOR HUGO FRANCHE-COMTÉ
BEETHOVEN / WAGNER / MENDELSSOHN
JEAN-FRANÇOIS VERDIER / BÉATRICE URIA MONZON

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots » Richard Wagner

2013, année Wagner. Pour l’occasion Jean-François Verdier a invité l’une des grandes mezzos soprano dramatique du monde lyrique, pour interpréter le cycle des mélodies composées par l’auteur du Ring sur des textes de Mathilde Wesendonk. Cinq mélodies de la passion et de l’amour impossible entre le musicien et la poétesse qui ont inspiré la Walkyrie et surtout Tristan et Isolde. Beethoven, la figure tutélaire des romantiques, et Mendelssohn, le frère ennemi de Wagner, accompagnent cet hommage. C’est le même «amen de Dresde» que l’on entend dans Parsifal et dans la symphonie « Reformation ». Une signature musicale dans cette symphonie, composée en 1830, proche du leitmotiv et qui fera dire à Robert Schumann, à propos de la musique instrumentale de Mendelssohn, qu’il avait après Beethoven gagné « sceptre et couronne » sur ses contemporains. Un programme symphonique très romantique qui pourrait avoir comme devise celle de Victor Hugo : « La musique exprime ce qui ne peut pas être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux.»

Générique
Direction: Jean-François Verdier / Mezzo - soprano: Béatrice Uria-Monzo / Orchestre Victor Hugo Franche–Comté
Mentions obligatoires
L'orchestre Victor Hugo Franche-Comté est financé par la ville de Besançon, la région Franche-Comté, la ville de Montbéliard et le pays de Montbéliard agglomération dans le cadre d'un syndicat mixte, il reçoit le soutien du ministère de la culture et de la communication (DRAC Franche-Comté)
Théâtre Ledoux
Le 4 décembre
Le 4 décembre 2013 à 20h
1H50 (dont entracte)
B